Accueil   /   Leadership féminin 2.0

Mon invitation au leadership féminin 2.0

Développement du leadership féminin: Mes deux constats

Nous avons la chance de vivre à un endroit où les conditions sont extrêmement favorables pour exprimer notre leadership féminin. Nous sommes éduquées et avons la liberté de choisir la voie que nous voulons. Notre taux d’emploi est le deuxième au monde[1] et nos choix de carrière sont presque infinis! On oublie souvent que ce n’était pas le cas il y a à peine 60 ans[2] et que ce n’est toujours pas possible pour la majorité des femmes vivant ailleurs dans le monde.[3] 

Or, je fais pourtant les constats suivants: 

  • Même si nous sommes plus diplômées que nos confrères masculins, nous sommes encore très rares au sommet de nos organisations. Ce n’est pas encore nous qui prenons les grandes décisions. Ce qui est préoccupant, c’est que cette situation n’évolue que très lentement, et qu’au rythme où vont les choses, la parité réelle au sein des postes décisionnels ne sera pas atteinte avant plusieurs décennies.[4] 
  • Nous avons encore beaucoup de chemin à faire par rapport à notre sentiment de valeur personnelle, notre confiance en nos moyens et notre capacité à nous affirmer. Ce n'est pas facile pour nous de respecter nos besoins, nos limites, nos points de vue et nos rêves!  Encore moins de les faire respecter par les autres... C'est ce qui nous empêche d'exprimer le meilleur de nous-mêmes au travail. Ceci semble indépendant de la carrière que nous avons choisie, de notre âge et de notre niveau de responsabilités. Ça se manifeste de différentes façons.  En voici quelques exemples: difficulté à dire non, difficulté à avoir une conversation courageuse avec ceux qui sont en désaccord avec nous, sentiment d’être débordée, épuisement, difficulté à se mettre en valeur et à faire valoir ses compétences et accomplissements, sentiment de ne jamais en faire assez, complexe d’imposture, perfectionnisme, difficulté à savoir ce qu’on veut dans sa carrière, difficulté à prendre des risques et des décisions, etc.

La mission de mon entreprise est une réponse à ces deux constats. Quant au leadership 2.0, c'est le moyen que je propose pour nous aider à passer à la prochaine étape et propulser notre leadership féminin à une autre vitesse.  

Empowerment féminin et transformation de nos organisations

Nous ne pouvons pas changer en un clin d’œil l’impact des derniers millénaires sur l’expression de notre leadership féminin.

Par contre, chacune de nous a la capacité : 1) d’identifier plus clairement les obstacles qui sont les plus limitants pour elle; et 2) de se développer pour les transcender.

C’est notre privilège de femme québécoise et personne ne peut le faire à notre place. 

Chacune de nous qui investit dans son développement afin de mettre derrière elle les écueils qui nuisent à l’expression de son leadership se donne plus de pouvoir personnel. En même temps, elle devient un nouveau modèle dans l’organisation auquel elle appartient.

Redonner ses lettres de noblesse au Yin du leadership   

Notre société moderne occidentale a mis énormément d’emphase sur les aspects Yang du leadership. [5]  

 Le leadership que nous observons s’est construit dans un monde patriarcal, hiérarchique et orienté sur l’exécution des tâches. Le focus est dirigé sur l’organisation du travail, l’efficacité et la productivité. Nous sommes devenus des superhéros qui passent du point A (avoir une vision de ce que nous voulons accomplir) au point B (réaliser cette vision avec succès) à une vitesse vertigineuse. 

Quant aux aspects Yin du leadership, ils ont été négligés et en sont encore à leurs premiers balbutiements dans la plupart des organisations. Quels sont-ils? Ce sont ceux qui sont liés au savoir- être, à l’ouverture, à l’écoute, à la bienveillance, à l’empathie, à l’inclusion, à la connexion, à la collaboration et la co-création. Ils permettent d’augmenter les émotions positives, la motivation au travail, la capacité à résoudre des problèmes, l’autonomie, la confiance en soi, la capacité de travailler harmonieusement avec les autres et l’épanouissement.[6] 

Si nous voulons que notre puissant ADN féminin soit davantage intégré dans nos façons de communiquer, de fonctionner et de diriger, les aspects Yin du leadership ont intérêt à être davantage compris, valorisés, développés, assumés et exprimés.

Je tiens à préciser ici que les aspects Yin du leadership sont applicables, peu importe le genre de l’individu. Chaque humain, peu importe son sexe, son identité ou son orientation sexuelle, a la capacité de les incarner et de les manifester à tout moment.  

Je tiens également à préciser que le fait de mettre l’emphase sur les aspects Yin du leadership ne s’inscrit absolument pas dans un mouvement visant à se mettre en opposition avec nos confrères masculins. Au contraire! Il s’agit plutôt d’un rééquilibrage qui implique d’embrasser davantage certaines valeurs et certains comportements. Ce rééquilibrage nous permettra à tous de rayonner davantage. 

Valeurs

C'est en investissant dans le développement de notre leadership que nous pourrons co-créer ensemble un nouvel archétype de leader féminin. 

Les valeurs suivantes pourront nous inspirer et nous guider tout au long de notre parcours:

HUMANITÉ : Accepter son humanité, avec son côté lumineux, sa sensibilité, sa vulnérabilité et ses imperfections.

CONSCIENCE :  Avoir à cœur de se comprendre. Investir dans son développement et son évolution. Prendre la responsabilité de ses actions.

COLLABORATION : Cultiver l’ouverture, l’écoute, le respect, l’empathie, la connexion, l’inclusion, la collaboration et la co-créativité.

SORORITÉ : Pratiquer la solidarité féminine. Valoriser la transformation à travers le partage, le support et l’entraide.

POUVOIR PERSONNEL AUTHENTIQUE :  Prendre conscience que nous sommes toutes uniques et que notre pouvoir personnel réside dans notre présence et l’expression de nos forces (plutôt que dans la comparaison, la domination ou le perfectionnisme).

COURAGE : Oser ses rêves et son ambition. Choisir l’innovation, l’audace, le courage et la créativité (plutôt que la conformité).

BIEN-ÊTRE COLLECTIF:  Tenir compte de l'aspect durable des choses et prendre soin de notre bien-être collectif. Avoir envie d’investir en nous-mêmes pour y contribuer.

Notre société est en manque criant de leaders qui incarnent ces valeurs.

Appuyons -nous sur nos atouts et nos forces et faisons preuve d’audace et d’innovation pour être la transformation que nous souhaitons et inspirer les autres à marcher dans notre sillon!


 

 


 

[4] Selon les données de Statistiques Canada, 25,6 % des cadres supérieurs dans le secteur privé au étaient des femmes en 2015, ce qui représente une augmentation de 11,3 points de pourcentage par rapport à 1987, Une augmentation de 14.3 points en 30 ans, c’est significatif mais c’est quand même très lent. Si on maintient la même vitesse, dans 30 ans nous n’aurons toujours pas atteint la parité au Canada. https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/89-503-x/2015001/article/14694-fra.htm

 [5]  Le Yin et le Yang du leadership n’est pas une vérité scientifique mais une métaphore qui s’inspire du Yoga et des travaux de Carl Gustav Jung.  Elle est utilisée par certains experts en développement du leadership pour faciliter la compréhension de différentes habiletés.   Pour savoir si vos habiletés interpersonnelles sont plutôt  Yin ou plutôt Yang, faites le test que j'ai conçu à cet égard!  

[6] La chercheure et psychologue Barbara Fredrickson a fait des recherches remarquables en cette matière dans la foulée des évènements du 11 septembre 2001. Voir cet article qui en fait un résumé ainsi que la traduction française de son livre sur ce sujet : Barbara Fredrickson, Mieux vivre grâce à la pensée positive, Larousse, 2009