Accueil Coaching d'affaires

Coaching professionnel

"La folie c'est de se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent".

Cette citation d'Albert Einstein constitue une belle invitation au coaching. 

Pour cesser de tourner en rond relativement à des comportements que nous voulons améliorer ou à un projet qui nous tient à coeur que nous n'arrivons pas à matérialiser, nous devons faire quelque chose de différent et inévitablement accepter de sortir de notre zone de confort.

Qu'est-ce que le coaching?

  • Partenariat entre une personne (le client) et le coach qui met l’emphase sur l’action que le client a l’intention d’entreprendre pour réaliser sa vision, ses buts et ses désirs.
  • Suscite des questionnements amenant le client à la découverte de lui-même et au niveau accru de conscience qui lui est nécessaire pour évoluer et se mettre en action.
  • Part du principe que chaque individu a des talents unique et possède en soi tout ce qui est nécessaire pour trouver les solutions appropriées aux défis auxquels il est confronté.  Certaines capacités sont cependant "dormantes" et ne demandent qu'à être éveillées.
  •  Le processus de coaching permet de catalyser les forces du client, d'accroître son niveau de conscience et de faire émerger en lui les solutions les plus appropriées. Le client pourra ainsi sortir de sa zone de confort et  se mettre en action.
  • Ce processus lui permettra donc  de passer du point A au point B plus rapidement et plus efficacement.
  • Le coaching constitue une stratégie de développement puissante, mesurable et durable et un outil essentiel du développement du leadership et du management modernes.

Bénéfices du coaching :

  • Selon les plus récentes études publiées par la Fédération Internationale de Coaching qui ont été conduites de façon indépendante par Price Waterhouse, les principaux bénéfices du coaching sont l’amélioration de la productivité, le développement du leadership et de la performance, la mobilisation et le travail d’équipe.
  • 86% des entreprises interrogées ont récupéré leurs investissements, 99% sont satisfaites de l’expérience et 96% répéteraient l’expérience dans le futur * http://icfquebec.org/
  • Selon un article de la revue Forbes* publié en 2011 * http://www.forbes.com/sites/mattsymonds/2011/01/21/executive-coaching-another-set-of-clothes-for-the-emperor/,   les grandes sociétés américaines incluant des géants comme  GE, Goldman Sachs et Google investissent plus d'un milliard par année en coaching.
  • Les budgets utilisés il y a 10 ans pour remédier aux lacunes des gestionnaires non performants sont maintenant focalisés sur le développement  des cadres et des leaders à haut potentiel. Le Journal les Affaires fait d’ailleurs mention de cette évolution au sein des entreprises québécoises dans un article publié en septembre 2012 * http://www.lesaffaires.com/archives/generale/-j-ai-un-coach-moi--/548334.
  • Le retour sur investissement en coaching serait de de 7 fois l'investissement initial et, atteindrait même, selon plus de 25 % des clients,  de 10 à 49 fois les montants investis si on en croit une étude de Price Waterhouse Coopers citée par l’article de la revue Forbes, http://www.forbes.com/sites/mattsymonds/2011/01/21/executive-coaching-another-set-of-clothes-for-the-emperor/ .
  • La prestigieuse Standford Graduate School of Business portant sur le coaching exécutif * http://www.gsb.stanford.edu/cldr/research/surveys/coaching.html  indique dans une  étude publiée en 2013 que bien que seulement les deux tiers des CEO et moins de la moitié des hauts dirigeants aient présentement accès à des services de coaching,  presque tous le souhaiteraient.
  • Cette étude révèle que les domaines d'intervention où le coaching est le plus en demande sont pour des habiletés générales ("soft skils") comme le leadership, la délégation, la gestion de conflits,  la mobilisation d’équipes,  le développement de talent interne et les habiletés de communications.
  • Si cela est vrai chez les titans corporatifs que sont nos voisins du sud, comment prétendre que le coaching ne soit pas un outil puissant de développement et de succès pour, les professionnels, les cadres et les entrepreneurs québécois?